Prendre un RDV
Accueil / Blog / Tout savoir sur l’anneau gastrique
tout-savoir-sur-anneau-gastrique

Tout savoir sur l’anneau gastrique

3 février 2023 - par Sophie

L’anneau gastrique ou gastroplastie est une technique visant à diminuer le volume de l’estomac par la pose d’un anneau dans sa partie haute. Cette méthode figure parmi les chirurgies de l’obésité dites restrictives pures. Elle permet une perte de poids rapidement. En effet, elle fait partie de l’une des meilleurs interventions pour perdre du ventre.

Qu’est-ce qu’un anneau gastrique ?

 La gastroplastie ou anneau gastrique est une technique chirurgicale qui consiste à mettre un anneau modulable autour de la partie supérieure de l’estomac, soit au niveau de la transition de l’œsophage et de l’estomac. Ce dispositif médical délimite ainsi une poche réduite dite poche gastrique qui, une fois remplie, va procurer une sensation de satiété. La quantité d’aliments absorbée est alors diminuée. L’anneau gastrique agit comme un frein alimentaire.

 

La pose de l’anneau gastrique

 La pose de l’anneau gastrique nécessite une phase préparatoire assez longue. Elle fait partie de la chirurgie bariatrique. Pour les personnes atteintes d’obésité sévère, ce type d’intervention est une option. Les techniques les plus utilisées sont la pose d’anneau gastrique, la sleeve et le bypass.

La pose d’anneau ou gastroplastie est un traitement de seconde intention, après échec d’une thérapie médicale ou nutritionnelle. Elle est à appliquer sur les patients dont l’indice de masse corporelle est supérieur à 40 kg/m² avec des comorbidités réversibles. La décision de procéder à cette opération repose sur la base des conseils diététiques et de l’activité physique effectuée par le patient. Un soutien psychologique est également nécessaire. L’intervention de spécialistes comme des nutritionnistes, des psychologues, des psychiatres ou encore des coachs en activités physiques adaptées est aussi indispensable. Avant l’opération, une phase préparatoire assez longue est requise. Après l’acte chirurgical, un suivi rapproché est essentiel pour garantir le succès du traitement ou pour détecter d’éventuelles complications afin de prendre les mesures qui conviennent en cas d’anomalie. Contrairement au sleeve ou au bypass, l’anneau gastrique est une opération réversible.

 

Les précautions à prendre avant la chirurgie

 Avant la pose de l’anneau gastrique, le patient doit passer par de nombreux examens recommandés par des spécialistes, dont des prises de sang, une endoscopie œsogastroduodénale et des radiographies. Des analyses de la fonction respiratoire et cardiaque, des tests de grossesse ainsi qu’une évaluation buccodentaire doivent également être effectués. Ils visent tous à détecter d’éventuelles pathologies, de carences nutritionnelles, d’une hypertension artérielle, d’un diabète, d’un trouble cardiaque ou d’une hypercholestérolémie. Ils permettent en outre de découvrir si le patient souffre de maladies cardiaques, de troubles respiratoires ou de syndrome d’apnée du sommeil. Un bilan médical s’établira alors afin de statuer sur la nécessité de procéder à la mise en place de l’anneau. Il est également indispensable pour déterminer les mesures d’accompagnement à appliquer, une fois l’anneau gastrique posé.

Par ailleurs, le patient doit adopter une nouvelle habitude alimentaire et une activité physique adaptée. Un bilan psychologique est aussi recommandé et au besoin un psychothérapeute peut être appelé à le suivre.

 

Le déroulement de l’intervention

La pose de l’anneau gastrique se fait sous anesthésie générale sous coelioscopie. Le dispositif s’installera autour de la partie supérieure de l’estomac. Il divise ainsi l’estomac en deux, dont une poche de volume maximal de 20 à 30 ml et l’estomac résiduel plus grand.

L’anneau est en silicone et une solution saline y est injectée. Il est inséré non bloqué pendant l’opération et sera rempli selon les besoins. Il est relié à un boîtier placé sous la peau qui permet de le gonfler ou de le resserrer. L’implantation de l’anneau gastrique se fait par laparoscopie. Cette technique entraîne moins de complications et de douleurs. Une telle intervention ne nécessite que quelques petites incisions et le rétablissement est rapide.

 

Les indications après l’opération

Après l’opération, le patient doit suivre un programme précis relatif à l’alimentation à adopter.

Il doit consommer uniquement des aliments liquides lors de la première semaine. Pendant les 15 jours suivants, des nourritures plus tendres et mixées s’introduira progressivement. Le retour à des aliments habituels se fera après cette période. Il est déconseillé de boire des boissons gazeuses dans la mesure où elles peuvent faire dilater les poches pouvant ainsi provoquer une augmentation de la quantité consommée. Ce fait peut entraîner l’échec du traitement. 

 

L’importance du suivi médical après l’opération/postopératoire

 Comme l’obésité est un état qui récidive, le suivi médical après l’opération est très important. Le patient doit consulter un médecin nutritionniste au moins une fois par an. Une fois par trimestre après la chirurgie puis tous les six mois par la suite, l’intervention d’un diététicien est impératif pour des conseils au quotidien. Il est aussi essentiel d’effectuer des contrôles radiologiques. Une fois par trimestre après la chirurgie puis tous les six mois par la suite, l’intervention d’un diététicien est impératif.

 

Les prix pratiqués pour une pose d’anneau gastrique

Le prix de la pose d’un anneau gastrique est généralement compris entre 2 000 et 4 000 euros.

Toutefois, le chirurgien est libre de procéder à des dépassements de tarif. Il y a des critères tels que la surcharge pondérale du patient, la durée de l’hospitalisation, le type d’établissement peuvent influencer le coût total de l’opération. Si vous informez votre chirurgien du niveau de prise en charge de votre mutuelle, il peut éventuellement aligner le montant de l’opération sur la base des dépassements d’honoraires. Il y a des critères tels que la surcharge pondérale du patient, la durée de l’hospitalisation, le type d’établissement, peuvent influencer le coût total de l’opération.

 

La mutuelle rembourse-t-elle l’anneau gastrique ?

Si la sécurité sociale détermine le tarif conventionnel, correspondant à la base tarifaire sur laquelle est fixé un pourcentage de remboursement à 452,34 euros, les mutuelles proposent un niveau de remboursement anneau gastrique qui peut aller jusqu’à 500 % du montant conventionnel.

 

Quels sont les risques de l’anneau gastrique ?

 Le contrôle radiologique permet de s’assurer qu’il n’y ait pas d’anneau gastrique dangereux. Des effets secondaires peuvent se manifester, dont des lésions gastriques et des troubles au niveau de l’œsophage. La pose de l’anneau peut également entraîner des reflux ou de l’œsophagite.

Des défaillances au niveau du boîtier de contrôle peuvent en outre survenir. Le dispositif peut aussi se déplacer sous la peau et provoquer des douleurs. Des risques d’infection suite à la pose du boîtier ou encore une rupture du tube peuvent éventuellement se produire.

Un déplacement de l’anneau peut également causer des troubles. Son glissement peut entraîner une dilatation de la poche gastrique et des vomissements.

Si le patient néglige son habitude alimentaire, un risque de complications anneau gastrique peut survenir. Les nausées et les vomissements seront aussi fréquents s’il ne respecte pas le régime anneau gastrique prescrit ou ne se soumet pas à la pratique de sport et/ou à une activité physique adaptée.

 

 

[Sassy_Social_Share]
Articles Similaires
Les meilleures interventions médicales pour perdre du ventre en 2023
16 juillet 2021 - par Sophie

Avoir un corps harmonieux, une silhouette affinée est le rêve que caressent aussi bien les hommes que les femmes.