Prendre un RDV
Accueil / Blog / Qu’est-ce qu’une liposuccion ?
liposuccion-patiente

Qu’est-ce qu’une liposuccion ?

3 février 2023 - par Sophie

Dans l’univers de la chirurgie esthétique, la liposuccion représente la seconde intervention la plus pratiquée en France après l’augmentation mammaire. Cet acte chirurgical, aussi appelé lipoaspiration, suscite l’engouement d’un grand nombre de patients, hommes et femmes, car il leur permet de retrouver une silhouette harmonieuse. Ce résultat est obtenu après extraction des excès de graisse accumulés sous la peau. Ce dossier fait le point sur la liposuccion en donnant des détails sur sa définition, son utilité et le déroulement de l’intervention. Il traitera également du coût, du remboursement de la Sécurité sociale, des risques et des contrindications.

La liposuccion : définition

La liposuccion constitue un acte de chirurgie esthétique visant à supprimer de manière définitive la surcharge de graisse amassée dans certaines zones du corps. Cette accumulation persiste malgré un régime alimentaire drastique. La lipoaspiration permet de traiter plusieurs régions du corps. Les chirurgiens peuvent procéder à la liposuccion ventre,  cuisse,  poignées d’amour, culotte de cheval ou les fesses. L’intervention peut aussi s’effectuer au niveau du genou, des mollets, des chevilles, des bras, du dos ou du double menton.

La lipoaspiration suscite l’engouement des personnes qui souhaitent regagner leur silhouette avant la formation de l’excès de graisse sous leur peau. Comme il s’agit d’une technique éprouvée depuis des dizaines d’années et dont les résultats ont donné satisfaction à ceux qui y ont recouru, le nombre de candidats à la liposuccion ne cesse de croître.

Qui peut faire une liposuccion ?

Comme la pose de ballon gastrique, la liposuccion s’adresse aux hommes et aux femmes. Selon certains chirurgiens spécialisés en liposuccion, cette intervention est surtout plébiscitée pour des raisons esthétiques. En effet, la surcharge de graisse peut engendrer des complexes, une sensation de malêtre, voire une véritable détresse psychologique chez les personnes qui en présentent.

La lipoaspiration intéresse surtout les femmes sujettes à une accumulation d’amas graisseux au niveau des hanches et du ventre après un accouchement. Elle est également dédiée aux femmes ménopausées qui dévoilent un entassement de la graisse sur leur ceinture abdominale en raison de la baisse des hormones.

La liposuccion ne fait pas maigrir. L’intervention vise seulement à éliminer les cellules graisseuses qui se sont accumulées dans certaines zones du corps. Elle ne peut être pratiquée que sur un patient ayant la peau suffisamment ferme.

Le déroulement opératoire de cette chirurgie

La liposuccion se pratique sous anesthésie locale ou générale en fonction de la quantité d’excès de graisse à éliminer.

Pour commencer, le chirurgien effectue de minuscules incisions au niveau de la zone ciblée. Ce qui lui permettra d’introduire sous la peau des petites canules de 3 à 4 mm, comportant plusieurs orifices à leurs extrémités. Ces cathéters sont en mousse et leur bout arrondi, non tranchant, a été spécialement conçu pour ne pas abimer les vaisseaux et les nerfs. Ils sont reliés à un « aspirateur », un circuit fermé en pression négative, qui aide le chirurgien à réaliser efficacement l’opération d’aspiration de graisse et d’élimination des cellules en excès.

La durée de l’intervention pour une lipoaspiration varie entre 20 minutes et 2 heures. Cela dépend des zones à traiter et la quantité de surcharge de graisse à retirer. Dans la plupart des cas, cet acte de chirurgie esthétique se pratique en ambulatoire. Cependant une nuit d’hospitalisation peut s’avérer nécessaire lorsque la quantité de cellules adipeuses à extraire est importante.

À noter : 15 jours avant l’intervention, le patient doit prévoir une consultation auprès du chirurgien plasticien afin de déterminer ses objectifs et la pertinence de la liposuccion. Il doit aussi effectuer un bilan sanguin dont les résultats seront présentés au chirurgien et à l’anesthésiste 48 heures avant l’opération.

Les prix et le remboursement de la liposuccion

Les coûts d’une liposuccion varient en fonction de la nature des actes chirurgicaux à pratiquer. Le nombre de zones à traiter, le volume de graisse à éliminer et le genre d’anesthésie constituent les principaux facteurs influant sur les prix d’une lipoaspiration. À titre indicatif, voici quelques exemples de tarifs :

  • Liposuccion culotte de cheval ou liposuccion cuisse : de 1 500 € à 3 000 € environ ;
  • Liposuccion de la ceinture abdominale : entre 900 € et 1 900 € ;
  • Liposuccion des genoux : de 700 € à 1 100 € ;
  • Lipoaspiration au niveau du visage (bajoues et double menton) : entre 1 200 € et 1 800 €.

Il faut également prévoir les frais de consultation du chirurgien plasticien, ceux de l’anesthésiste ainsi que les dépenses postopératoires, comme l’achat d’un panty de contention et de médicaments antalgiques. Un devis personnalisé est remis au patient à l’issue de la seconde consultation.

La Sécurité sociale ne préconise pas le remboursement de la liposuccion. Toutefois, si l’opération est justifiée par une séquelle consécutive à un accident ou par une pathologie, cet organisme prend intégralement en charge les coûts. Ces derniers concernent les frais d’intervention, les honoraires du chirurgien et de l’anesthésiste ainsi que les dépenses liées à l’hospitalisation dans un établissement public.

Quels sont les risques durant l’intervention ?

La liposuccion étant réalisée par un chirurgien qualifié et expérimenté, les risques liés à l’opération sont considérablement limités. Les complications sont extrêmement rares. Elles peuvent être les conséquences de l’anesthésie ou du geste chirurgical, mais elles sont très rares puisque l’anesthésiste se doit de disposer des compétences requises pour ce type d’intervention. Par ailleurs, l’opération se déroule sous une surveillance optimale. En cas de complications postopératoires, comme une phlébite ou une embolie pulmonaire, le chirurgien prend immédiatement les dispositions nécessaires pour les traiter. Ce spécialiste intervient également si le patient souffre de nécrose, d’hématome, d’écoulement lymphatique ou d’infection après l’opération.

Les contrindications de la liposuccion

La lipoaspiration est déconseillée aux adolescents, mais aussi en cas de :

– antécédents d’embolie pulmonaire ou de phlébite ;

– maladies graves, comme une hypertension, une leucémie ou un diabète non contrôlé ;

– projet d’une grossesse sur le court terme ;

– tabagisme pour éviter les risques de nécrose cutanée ;

– d’utilisation de contraceptif hormonal ;

– obésité, embonpoint généralisé ou importante surcharge pondérale sur l’ensemble du corps.

Les résultats après une liposuccion

Le résultat d’une liposuccion n’est visible qu’après 3 semaines, qui représentent le temps de résorption de l’œdème. La rétractation complète de la peau et sa réadaptation à la nouvelle silhouette s’effectue dans les 3 à 6 mois. La personne opérée doit donc patienter plusieurs mois avant d’être en mesure d’apprécier les résultats de la lipoaspiration. Cependant, comme les cellules adipeuses n’ont pas la faculté de se multiplier, les conséquences de la liposuccion sont définitives.

 

 

 

 

[Sassy_Social_Share]
Articles Similaires
Les meilleures interventions médicales pour perdre du ventre en 2023
16 juillet 2021 - par Sophie

Avoir un corps harmonieux, une silhouette affinée est le rêve que caressent aussi bien les hommes que les femmes.