Prendre un RDV
Accueil / Blog / Quelle est la durée de vie d’un anneau gastrique ?
la-durée-de-vie-d'un-anneau-gastrique

Quelle est la durée de vie d’un anneau gastrique ?

9 mars 2023 - par Sophie

De moins en moins plébiscitée, la pose d’anneau gastrique est une gastroplastie favorisant une perte de poids, rapidement et sûrement. Elle a l’avantage d’être plus facile à réaliser qu’une quelconque autre chirurgie bariatrique. Elle est entièrement réversible. Dès lors, quels résultats peut-on attendre de cette méthode à court, moyen et long terme ? Est-elle efficace contrairement à ce que les gens laissent entendre ? Et surtout, quelle est sa durée de vie ? 

L’anneau gastrique : comment ça marche ?

L’anneau gastrique ou gastroplastie par anneau ajustable représente une technique chirurgicale restrictive. Elle consiste à diminuer la taille de l’estomac de sorte à limiter la quantité d’aliments ingérables et à favoriser la perte de poids rapidement. C’est une méthode s’adressant principalement aux personnes souffrant d’obésité chronique. De plus, elle demeure réversible vu qu’elle conserve l’anatomie de l’estomac fonctionnel. 

De base, la méthode repose sur l’installation d’un anneau en silicone gonflable sur la partie haute de l’estomac. Celui-ci va l’étrangler de sorte à obtenir deux poches gastriques bien distinctes. Située sur la partie supérieure, la plus petite fait obligatoirement un volume de 20 à 25 cm3. Par le biais d’un tube cathéter, cet anneau est relié à un boitier de gonflement situé sous la peau. À ponctionner au besoin, ce dispositif sous-cutané facilite le gonflage et le dégonflage du ballonnet ou chambre à air situé à l’intérieur de cette « bague de serrage ». 

En principe, la petite poche se remplit au début de repas. Vu sa taille, elle se gorge rapidement, créant ainsi une impression de satiété. Cela va obliger le patient à prendre son temps pour mastiquer et attendre que les aliments ingérés passent l’anneau pour pouvoir continuer à se sustenter. Autrement, il risque des ballotements, des reflux et des vomissements

Cette intervention chirurgicale s’effectue toujours sous anesthésie générale et par cœlioscopie. Elle use d’instruments fins passant au travers de petites incisions de 5 à 10 mm. Très simple à mettre en œuvre, c’est une opération rapide et faite en ambulatoire. 

La durée de vie de l’anneau gastrique

Un anneau gastrique est fabriqué à partir de matériaux synthétiques. C’est un dispositif périssable qui, normalement, jouit d’une durée de vie de 10 ans au maximum. On peut l’extraire en urgence en cas de complications ou d’inefficacité en matière de perte de poids. 

L’importance des recommandations et du suivi médical

D’emblée, la pose d’un anneau gastrique est peu risquée. Elle peut tout de même faire l’objet de quelques complications post-opératoires

Sur le long terme, on risque une rupture de la tubulure du boiter reliée à l’anneau devenu poreux. On peut aussi avoir affaire à une érosion de la paroi gastrique, une dilatation de la petite poche d’estomac générant un léger retrait de l’anneau, une infection du dispositif de serrage et un retournement du boîtier générant une érosion cutanée avec extériorisation. 

Dans certains cas, l’anneau demeure inefficace même lorsqu’on le gonfle au maximum. Vous avez en plus des troubles du comportement alimentaire, des reflux avec brûlures de l’œsophage, ainsi que des carences en fer.

Pour minimiser ainsi les risques de complications, il est capital de suivre les recommandations du médecin avant et après l’opération. Le suivi médical est aussi un impératif pour la réussite de l’opération et l’atteinte des objectifs fixés. En l’occurrence, il faut se plier à un strict régime avec l’anneau gastrique et éventuellement, effectuer d’incessants serrages et desserrages de l’anneau jusqu’à trouver l’équilibre parfait entre la taille de la poche et son alimentation. Après l’intervention, le médecin prescrit habituellement des antalgiques à prendre sur quelques jours et des médicaments pour soulager l’estomac. Pour une pleine efficacité de l’anneau, il préconisera en plus un arrêt de travail de 2 semaines

La réalimentation 

En ce qui concerne la réalimentation après l’opération, on préconise les petites bouchées et la mastication lente. Il faudra suppléer le tout d’un apport vitaminique. La première semaine, les aliments mixés sont à privilégier. Purées ou fromage blanc, il faut une texture lisse et homogène pour une réintroduction en douceur. La seconde semaine, on passe de mou à tendre avec des aliments cuits. À partir de la quatrième semaine, on peut enfin retrouver une alimentation normale à base tendre. Cette alimentation rationnée devra s’accompagner d’une activité physique. Il faudra progressivement en augmenter l’intensité pour favoriser la perte de poids

Le suivi médical

Pour ce qui est du suivi médical d’un anneau gastrique postopératoire, sachez que la première année est la période de perte de poids la plus importante. Durant ce temps, il faudra effectuer régulièrement des gonflements et dégonflements pour espérer obtenir le meilleur résultat. À côté, des contrôles devront être programmés 1, 6 et 12 mois après la procédure. Il faudra alors prévoir plusieurs consultations chez le médecin avec des examens radiologiques afin de mieux contrôler la position de l’anneau gastrique (TOGD). À 3, 6 et 12 mois après la pose, il faudra effectuer un bilan nutritionnel. Passée la première année, toutes les visites médicales peuvent se limiter à une fois par an

Ces consultations constituent non seulement un moyen de vérifier l’état de santé du patient, mais aussi d’éviter qu’il ne retombe dans ses mauvaises habitudes hygiéno-diététiques. Dans certains cas, un suivi psychologique sera nécessaire, mais cela dépend du patient. 

Résultats grâce à l’anneau gastrique

En amont, la pose d’un anneau gastrique n’est efficace que sur les personnes adultes présentant une obésité massive avec un IMC de plus de 40 kg/m2 ou une obésité sévère avec un IMC supérieur à 35 kg/m2, mais associé à une complication (diabète, hypertension artérielle, apnée du sommeil, douleurs articulaires, etc.). Elle représente l’ultime recours pour les personnes ayant déjà essayé de perdre du poids par les régimes et le sport, mais en vain. Elle convient en plus à celles n’ayant aucune intolérance à l’anesthésie générale ou contrindication à une chirurgie de l’obésité

S’il répond à ces divers critères, le patient peut espérer une perte d’excès de poids ou PEP d’environ 50 % à court et à moyen terme. Cela équivaut à 20 à 30 kg par an. Cependant, cela se fait de manière progressive. Avec du recul, les résultats sur le long terme sont dégressifs. L’anneau se montre souvent bien moins efficace à partir de la cinquième année. 

Lorsque le patient acquiert une bonne habitude alimentaire avec l’anneau gastrique et que son poids devient stable, on peut alors commencer à dégonfler la bague.

 

[Sassy_Social_Share]
Articles Similaires
chirurgie-bariatrique
Quelle chirurgie bariatrique choisir ?
22 février 2023 - par Sophie

L’alimentation trop riche et le manque d’activités physiques sont principalement les causes de l’obésité. Aujourd’hui, le surpoids touche 13 % de la population mondiale. Sans traitement adéquat, il peut entraîner des maladies cardiovasculaires, des cancers, une hypertension artérielle et le diabète. La chirurgie bariatrique constitue ainsi une option pour perdre du poids rapidement. Toutefois, il […]

tout-savoir-sur-anneau-gastrique
Tout savoir sur l’anneau gastrique
3 février 2023 - par Sophie

L’anneau gastrique ou gastroplastie est une technique visant à diminuer le volume de l’estomac par la pose d’un anneau dans sa partie haute. Cette méthode figure parmi les chirurgies de l’obésité dites restrictives pures. Elle permet une perte de poids rapidement. En effet, elle fait partie de l’une des meilleurs interventions pour perdre du ventre. […]