Prendre un RDV
Accueil / Blog / Qu’est-ce que la sleeve gastrectomie
sleeve-gastrectomie

Qu’est-ce que la sleeve gastrectomie

13 avril 2023 - par Sophie

La sleeve gastrectomie est une intervention chirurgicale qui permet de traiter l’obésité. Elle consiste à enlever une grande partie de l’estomac pour former un tube étroit avec une sonde.

La sleeve gastrectomie : pourquoi et pour qui ?

La sleeve gastrique est réalisée sur une personne atteinte d’obésité morbide. Elle se pratique sur les adultes, de 18 à 60 ans, avec une surcharge pondérale dont l’IMC sleeve est supérieur ou égal à 40 kg/m² ou 35 kg/m². Ces personnes peuvent aussi être sujettes à une complication : apnée du sommeil, hypertension artérielle ou diabète type 2. Elles ne doivent pas présenter de risque opératoire spécifique et de contre-indication psychologique. 

Après qu’une partie de l’estomac du patient ait été retirée, celui-ci perd considérablement du poids, car son appétit diminue. La sleeve gastrectomie minimise l’hormone de l’appétit (ghréline) permettant de manger en petite quantité. En même temps, les aliments sont ralentis en passant dans le tube et sont immédiatement évacués dans l’intestin grêle. Suite à la réduction de l’estomac, le patient ne mange pas beaucoup et il est rapidement et facilement repu. Cette opération de rétrécissement de l’estomac modifie également la flore bactérienne de l’œsophage. En conséquence, le sujet constate en outre un changement dans la perception des goûts des aliments. Il est moins attiré par les féculents et les viandes.

Comment se déroule cette opération ?

Appelée aussi gastrectomie longitudinale ou gastroplastie verticale calibrée avec résection gastrique, la sleeve gastrique est l’intervention de chirurgie bariatrique la plus réalisée depuis plus de 15 ans. Elle consiste à enlever des cellules qui sécrètent l’hormone de l’appétit. Elle agit au moyen de 2 mécanismes : désintérêt de la nourriture et baisse du taux de ghrêline. La sleeve gastrique se fait sous anesthésie générale et sous cœlioscopie. L’opération nécessite un arrêt de travail de 2 semaines. L’hospitalisation peut durer plus de 3 jours en cas de complications et les suites opératoires sont douloureuses. La reprise d’activité physique n’est possible qu’entre la 2e et la 4e semaine.

Quelles précautions prendre après une sleeve ?

Après la sleeve gastrique, il faut consommer des aliments liquides sous forme de purée. L’idéal serait d’en prendre en petites quantités et de mastiquer lentement. Cependant, il serait préférable d’arrêter de manger en cas de satiété ou de sensation de tiraillement digestif. Il ne faut pas boire au cours des repas. Faites en sorte de manger varié et équilibré pour obtenir une perte de poids rapidement et pour éviter les déficits. Veillez à consommer suffisamment de produits laitiers, d’œufs, de poissons et de viandes. De préférence, bannissez les aliments gras, les sucreries, les fritures, les sauces, les boissons gazeuses et sucrées.

Les résultats après la sleeve gastrectomie

Au cours des 6 premiers mois après l’opération pour maigrir, la perte de poids est de 4 kg par mois. Durant 10 ans, la perte de poids peut atteindre 65 à 70 % de l’excès de poids.

Cette opération favorise la guérison des comorbidités liées à l’obésité sévère comme le diabète. Il y a moins de dénutrition et de carences en vitamines avec le changement des habitudes alimentaires. Généralement, les nutritionnistes prescrivent des compléments nutritionnels et des vitamines durant 3 mois. Un suivi médical régulier est obligatoire.

Les risques et complications de cette sleeve

Avec cette intervention chirurgicale, les complications sont rares. L’hospitalisation peut durer 2 à 3 jours. Ce n’est pas une opération réversible, et il peut y avoir une dilatation du tube gastrique sur le long terme (après 5 à 7 ans). Il faut également tenir compte du risque lié à la procédure (anesthésie, chirurgie) et des antécédents (pulmonaires, cardiaques, etc.). La première semaine après l’intervention, le patient peut avoir de l’hémorragie postopératoire, de la perforation ou un risque de fistule sleeve, exigeant une autre intervention. La cicatrice sleeve pourra également s’infecter.

Le sujet peut aussi présenter une dilatation de l’estomac, une inflammation de l’œsophage ou un post opératoire sleeve gastrique. Au bout d’un mois, le patient peut souffrir d’une infection, de carences nutritionnelles qui peuvent entrainer une anémie. Cela peut être comblé par une supplémentation par voie orale ou des dosages sanguins réguliers. Un ulcère d’estomac peut apparaître, mais il peut être facilement traité par des médicaments. En cas de sténose du tube, se traduisant par des vomissements, une fibroscopie permet de favoriser la dilatation.

À quel prix et comment se fait le remboursement de la sleeve ?

L’opération d’une gastrectomie longitudinale peut coûter plus de 4 000 euros dans un établissement public ou privé conventionné et plus de 10 000 euros dans un autre non conventionné. Le prix revient moins cher dans un établissement conventionné, pris en charge par l’assurance maladie. De plus, une sleeve nécessite aussi de s’acquitter des honoraires du chirurgien, de l’anesthésiste, des coûts des médicaments, des analyses ainsi que des frais de fonctionnement de l’établissement.

Pour minimiser toutes ces charges, il est possible de souscrire à la mutuelle santé, à la MSA ou à la caisse primaire d’assurance maladie (CPAM). Pour bénéficier d’un remboursement de la part de la sécurité sociale, il faut faire une demande d’accord au préalable auprès de la caisse. Sachez que la sécurité sociale prend en charge la consultation avec le médecin.  Dans le cas des autres professionnels de santé comme le nutritionniste, la consultation est remboursée à 70 %.

La sleeve gastrique sera remboursée suivant les modalités de couverture de la chirurgie de l’obésité et de l’hospitalisation. Ainsi, le patient ne paiera que :

    Le ticket modérateur des hospitalisations à 24 euros, plus 120 euros ;

    Le forfait journalier hospitalier, soit 20 euros par jour ;

    Les dépassements d’honoraires de l’anesthésiste et du chirurgien ;

    Les suppléments de confort (internet, TV, frais particuliers).

L’assurance maladie et la mutuelle santé se complètent pour rembourser les frais d’opération gastrique. En fonction du contrat d’assurance, le forfait hospitalier est prie en charge. En effet, selon le niveau de garantie, les frais de confort et les dépassements d’honoraires sont également remboursés.

 

[Sassy_Social_Share]
Articles Similaires
Les-différentes -techniques-de-sleeve
Les différentes techniques de sleeve
6 janvier 2023 - par Sophie

La sleeve gastrique ou gastrectomie longitudinale constitue une chirurgie bariatrique. Elle est dite restrictive vu qu’elle consiste à réduire la taille de l’estomac de 2/3 ou à hauteur de 80 %. Elle s’adresse à des patients adultes en situation d’obésité associée à une pathologie sévère qui ont besoin de perdre du poids et de changer […]

la-sleeve
Ce qu’il faut savoir sur la sleeve
26 décembre 2022 - par Sophie

L’obésité touchant une partie de la population mondiale représente un grand danger pour la santé. Il existe plusieurs moyens plus ou moins efficaces de perdre du poids et parmi eux il y a la sleeve. Mise au point en 2005, cette technique a pour objectif principal de traiter les cas graves d’obésité. Zoom sur la […]

chirurgie-bariatrique
Quelle chirurgie bariatrique choisir ?
22 février 2023 - par Sophie

L’alimentation trop riche et le manque d’activités physiques sont principalement les causes de l’obésité. Aujourd’hui, le surpoids touche 13 % de la population mondiale. Sans traitement adéquat, il peut entraîner des maladies cardiovasculaires, des cancers, une hypertension artérielle et le diabète. La chirurgie bariatrique constitue ainsi une option pour perdre du poids rapidement. Toutefois, il […]