Prendre un RDV
Accueil / Blog / Résultats anneau gastrique 10 ans après
anneau gastrique 10 ans après

Résultats anneau gastrique 10 ans après

4 juillet 2023 - par Sophie

La gastroplastie demeure une chirurgie de l’obésité favorisant une perte de poids rapide et sûre. Par rapport à n’importe quelle autre chirurgie bariatrique comme la sleeve ou le by-pass, elle est facile à réaliser et est réversible. Cela dit, compte tenu de ces avantages, à quel point cette méthode est-elle efficace ? Quels sont les résultats que laissent entrevoir la pose d’anneau gastrique 10 ans après ? Qu’espérer sur le long terme et surtout, existe-t-il un risque de rechute ? Vos réponses dans cet article.

Comment marche l’anneau gastrique ?

La gastroplastie ou la pose d’anneau gastrique est considérée comme une chirurgie bariatrique ou chirurgie de l’obésité. Elle consiste à fixer un anneau en silicone, ajustable et gonflable, au niveau de la partie supérieure de l’estomac. Réalisée sous ambulatoire, elle est effectuée sous anesthésie générale et par cœlioscopie.

Placé ainsi, ce dispositif va réduire la taille de l’organe à une petite poche (20 à 23 cm3) de sorte à restreindre la quantité d’aliments consommés et à favoriser une perte de poids rapide. L’anneau peut être serré ou desserré par une injection de liquide par le biais de son boîtier de gonflement et dégonflement installé sous la peau. En varier la taille permet d’ajuster la quantité d’aliments ingérables aux besoins du patient.

En général, le « petit estomac » formé va vite se remplir, générant rapidement la sensation de satiété. Cela va alors pousser le sujet à s’alimenter lentement et à bien mastiquer pour éviter de trop surcharger cette poche. De plus, cela minimise les risques de reflux, de vomissements et de ballonnements.
La pose de cette « bague de serrage » s’avère réversible. Elle dispose aussi d’une durée de vie limitée affectant son efficacité.

Les résultats de l’anneau gastrique sur du long terme

La durée de vie d’un anneau gastrique est de 10 ans au maximum. Son efficacité est soumise à conditions. C’est donc un dispositif périssable.

En outre, la gastroplastie s’adresse uniquement aux personnes de plus de 18 ans ayant une obésité massive (IMC supérieure ou égale à 40 kg/m2) ou présentant une obésité sévère (IMC supérieure ou égale à 35 kg/m2) associée à plus d’une complication (diabète, hypertension, apnée du sommeil, etc.) et dont l’intervention offre une amélioration de ces comorbidités. C’est un dernier recours pour celles qui ont tenté de perdre du poids sans succès via différents régimes et de l’activité physique. Il convient à celles n’ayant aucune contrindication à l’anesthésie générale et aux interventions chirurgicales.

Si le patient rentre dans ces critères et que son bilan préopératoire a reçu l’aval de l’équipe médicale, il peut escompter une PEP (perte d’excès de poids) d’environ 50 % à court ou à moyen terme. Cela égale à 20 à 30 kg par an. La perte pondérale s’effectue de façon progressive. Cependant, les résultats à long terme s’avèrent dégressifs. L’efficacité d’un anneau gastrique 10 ans après tombe à zéro et il faudra alors l’extraire. Il arrive même qu’il se montre bien moins efficace dès la cinquième année.

Dès que le sujet adopte les bonnes habitudes alimentaires et son poids se stabilise, la bague peut être dégonflée et éventuellement, extraite.

Anneau gastrique : Les bonnes habitudes à adopter pour éviter la rechute

Hormis les diverses complications et les risques encourus, un des principaux inconvénients de la gastroplastie est la rechute. En effet, il existe un risque de reprise de poids après l’extraction de l’anneau gastrique 10 ans après ou même avant.

Pour cause, ce dispositif se contente de réduire la taille de l’estomac et de limiter la consommation d’aliments. La perte ou la prise de poids dépend principalement des habitudes alimentaires du patient. De plus, chaque desserrage génère automatiquement une reprise pondérale non des moindres.

Les personnes ayant subi cette chirurgie de l’obésité doivent comprendre que ce recours n’est qu’une étape à leur parcours PEP. Pour maintenir les résultats obtenus après le retrait de l’anneau gastrique 10 ans après et surtout pour éviter la reprise de poids, elles doivent adopter un mode de vie plus sain. Pour une perte de poids durable, il faut continuer à respecter le régime alimentaire conseillé par leur diététicien. C’est sans compter la pratique régulière d’exercices physiques. Cela permet de maintenir et de stabiliser leur poids. D’où l’importance capitale du suivi postopératoire médical avec l’équipe pluridisciplinaire (diététicien ou médecin nutritionniste, psychologue ou psychiatre). Le relâchement n’est pas permis.

En cas d’inefficacité de la méthode

Si jamais la pose de cette bague s’avère inefficace ou s’il y a reprise de poids suite au retrait de l’anneau gastrique 10 ans après, plusieurs recours existent. On peut, par exemple, convertir la bague en by-pass, sous réserve d’une évaluation nutritionnelle, diététique et psychologique. C’est la solution idéale pour résoudre un problème de reflux ou de vomissements fréquents. En cas d’érosion de l’anneau, on peut envisager un remplacement. Il est possible de convertir le dispositif en sleeve, mais la PEP sera bien moindre à comparer avec le by-pass. De plus, cette option peut aggraver un cas de reflux importants.

Les risques de complication sur du long terme

Vous l’aurez compris. La pose d’anneau gastrique est loin d’être un traitement permanent. Il s’agit d’une solution de perte de poids temporaire. Au-delà des 10 ans, garder ce dispositif peut générer des complications et divers problèmes de santé. C’est sans mentionner les risques auxquels on s’expose durant le port de la bague.
En effet, la pose d’anneau gastrique génère le plus souvent des reflux gastriques et des vomissements. Ce symptôme représente le signal d’alerte pour le médecin et le poussera à dégonfler le dispositif. Outre la reprise de poids, ce desserrage peut générer d’autres complications plus ou moins graves, à savoir :

  • la dilatation de la poche gastrique ou de l’œsophage ;
  • le glissement ou érosion de l’anneau gastrique ;
  • la migration de l’anneau au niveau de la paroi de l’estomac.

En général, une complication liée à la présence ou à la manipulation de cet anneau a 30 % d’incidence tous les ans. Cela explique en quoi il est capital de se plier aux recommandations du médecin et de réaliser un suivi médical avec suivi nutritionnel régulier. Si cela vous intéresse vous pouvez également consulter les différents tarifs pour une pose de ballon gastrique.

[Sassy_Social_Share]
Articles Similaires
tout-savoir-sur-anneau-gastrique
Tout savoir sur l’anneau gastrique
3 février 2023 - par Sophie

L’anneau gastrique ou gastroplastie est une technique visant à diminuer le volume de l’estomac par la pose d’un anneau dans sa partie haute. Cette méthode figure parmi les chirurgies de l’obésité dites restrictives pures. Elle permet une perte de poids rapidement. En effet, elle fait partie de l’une des meilleurs interventions pour perdre du ventre. […]

chirurgie-bariatrique
Quelle chirurgie bariatrique choisir ?
22 février 2023 - par Sophie

L’alimentation trop riche et le manque d’activités physiques sont principalement les causes de l’obésité. Aujourd’hui, le surpoids touche 13 % de la population mondiale. Sans traitement adéquat, il peut entraîner des maladies cardiovasculaires, des cancers, une hypertension artérielle et le diabète. La chirurgie bariatrique constitue ainsi une option pour perdre du poids rapidement. Toutefois, il […]